Même s’il fait encore frais pour la saison, le soleil est bien là et on prend goût à ressortir ses vêtements d’été et à constater, hélas, que l’on s’y sent un peu trop serré. Vous repensez alors immédiatement à vous remettre au sport et vous avez raison! Vous serez ainsi prêts à exhiber sans complexe un magnifique corps d’athlète à la plage, dès que nous pourrons nous y rendre de nouveau sans contraintes bien évidemment…

Et puis vous revient automatiquement cette frénésie de faire attention à ce que vous mangez voire même à entamer un régime. De nouveau, je vous mets en garde comme j’ai pu le faire précédemment (ici ou encore ici) et vous conseille aujourd’hui une autre méthode à adopter à savoir l’alimentation intuitive.

Plutôt que d’écouter tel ou tel précepte diététique, souvent d’ailleurs préconisé par de grosses sociétés à but très lucratif, essayez plutôt d’écouter votre propre organisme et les signaux qu’il vous envoie.

Comment faire concrètement?
D’abord, faites-vous plaisir!! Ce qui veut dire qu’aucun aliment n’est interdit!! Qui dit interdit dit transgressable et donc très très tentant. En vous autorisant à manger de tout mais avec discernement, vous retrouverez le plaisir de manger et tournerez le dos aux compulsions alimentaires.
Ensuite, mangez selon votre faim. Posez-vous les bonnes questions : Ai-je faim parce que j’ai un besoin vital de nourriture ou est-ce que mon « besoin » de manger est déclenché par une émotion négative comme le stress ou la tristesse?? Dans ce cas, consolez-vous autrement! En buvant un bon café ou un bon thé, en sortant prendre l’air, en feuilletant un magazine, en bricolant, en jouant avec vos enfants… L’essentiel étant d’apaiser l’émotion négative par autre chose que de la nourriture.
Enfin, faites du repas dans sa globalité un événement. Cuisinez une recette originale avec de bons produits, privilégiez la qualité à la quantité, variez les menus (rien que d’y penser, ça occupe bien l’esprit…), utilisez de jolis contenants et puis surtout ne vous obligez pas à finir votre assiette!! Si vous sentez que vous n’avez plus faim et bien arrêtez de manger!! (A condition bien sûr de ne pas ensuite grignoter entre les repas…)

Pour résumer, manger ne doit pas soulever des contraintes mais bien être synonyme de plaisir. Suivez votre intuition, écouter votre corps : en prendre soin c’est aussi prendre soin de votre santé. Et n’oubliez pas que nous ne sommes pas tous égaux devant la nourriture ; certains combats contre la cellulite mesdames ou contre la bouée abdominale messieurs sont génétiquement perdus d’avance…
Néanmoins, vous seul pouvez contribuer à vous maintenir en forme, à un poids qui ne convient qu’à vous, si tant est que vous répondez à vos envies tout en observant votre corps et les signaux qu’il vous envoie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *