amour Bibliothérapie bonheur

A l’instar du pélican…

Qu’il est dur d’aimer! Aimer la vie, aimer l’autre, s’aimer soi…
Certains pensaient y être arrivés, d’autres avoir la clé… et pourtant,
qui sait véritablement aimer?

C’est à travers les quelques 40 personnages de ce livre que l’on peut tenter de trouver des réponses, des éclairages, des pistes de réflexions. Des personnages tout à fait ordinaires qui cherchent à comprendre, comprendre l’autre mais aussi à se comprendre. Parce qu’ils sont comme nous, ils se trompent, croient que tout est perdu puis finissent par apprendre de leurs erreurs.

On y trouve pas mal de références bibliques, dès le titre d’ailleurs, puisque le pélican symbolise l’eucharistie chez les chrétiens, et plus généralement un amour inconditionnel, gratuit et complètement altruiste, puisque d’après les textes, le pélican nourrirait ses petits affamés de sa propre chair et de son propre sang. L’auteur, Jean Druel, est un moine dominicain ; son récit n’en est pas moins universel, puisque l’amour reste, qu’on le veuille ou non, un thème universel… et c’est en ce sens qu’il prône le don de soi, l’abnégation (tout comme le fait le pélican) comme condition sine qua non d’une rencontre authentique avec l’autre.

Je vous conseille donc la lecture de ce livre, où il y aura forcément un personnage dans lequel vous vous reconnaîtrez.

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *