« Il paraît que les abeilles, quand elles sont dans un environnement défavorable à leur survie, ne se reproduisent plus pour ne pas mettre en danger leur descendance. Elles ont ce sens des responsabilités que nous devrions peut-être avoir ».
Eric de Kermel, Mon coeur contre la terre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *